logo
bandeau
carte tibet

juillet 2010

6 Juillet : Célébration des 75 ans du Dalaï lama à l'Assemblée Nationale


C’est devant une cinquantaine d’invités que M.Tashi Wangdi, représentant de Sa Sainteté le Dalaï Lama prend la parole pour, dans un premier temps remercier toutes les personnalités et associations présentes, et ensuite aborder les actualités intérieures et extérieures du Tibet.


La traduction est assurée par M.Wangpo Bashi, secrétaire du Bureau du Tibet à Paris.


Dans tout le Tibet, plus particulièrement dans les grandes villes et donc Lhassa, la surveillance et les contrôles sont renforcés à l’occasion de cette période anniversaire. Aucune célébration ou manifestation n’est autorisée pour célébrer les 75 ans du Dalaï Lama. Les Tibétains résidents manifestent leurs résistances en visitant plus nombreux les monastères et en pratiquant chez eux plus de rituels et de prières. Ils expriment leurs solidarités en portant et consommant ce jour là habits et cuisines traditionnels.

C’est détendu que M.Tashi Wangdi informe les invités sur la santé du Dalaï Lama. L’activité importante de celui-ci  qui se traduit par le traitement de nombreux dossiers variés démontre une santé " très solide ". D’après ses médecins personnels " le Dalaï Lama est une personne de 75 ans dans un corps de 60  ". Précision intéressante " le Dalaï Lama lui-même souhaiterait vivre jusqu’à 100 ans ".


M.Tashi Wangdi devenu plus grave aborde les points importants suivants :

- Depuis 2 ans, dans toutes les régions du Tibet, tous les actes de résistance ont été menés par des jeunes de 20 à 30 ans. Des jeunes nés sous le contrôle chinois et qui se réclament " Tibétains ". " Ils refusent cette présence chinoise, cette invasion ".

- La Chine a déclaré officiellement et très clairement à tous ses dirigeants se rendant dans ces régions : " la Chine a trois questions très sensibles à traiter dont celle du Tibet ". Elle précise encore que leurs problèmes proviennent plus des 6 millions de Tibétains qui refusent cette situation que des 150.000 réfugiés.

- M.Tashi Wangdi trouvent les jeunes Tibétains " de l'extérieur très conscients et formés pour le combat ".
Dans le domaine de l'éducation la réussite est totale. Plusieurs milliers d'étudiants sont en facultés. Le niveau global de scolarisation et d'éducation en exil est très élevé.

Ce qui lui permet de faire avec une certaine fierté le constat suivant : pour le renouvellement du 1er Ministre et du Parlement, beaucoup de jeunes sont parmi les candidats déclarés.

Il y a quelques mois, un grand journaliste Indien a qualifié les Tibétains " d'une nation virtuelle sans terre ". M.Tashi Wangdi insiste sur le fait que la question du Tibet ne disparaitra pas de cette manière.

" Il y a la détermination de tout un peuple et d'une jeunesse très motivée et formée "

- Pour conclure M.Tashi Wangdi indique qu'il a le sentiment que partout dans le monde, les populations, les communautés, les dirigeants et élus sont très sensibilisés par la question du Tibet car plusieurs raisons plaident en faveur d'un soutien international et notamment :

" Notre cause est fondée sur la vérité et cette vérité un jour aboutira ".

A la suite de cette intervention, un buffet est ouvert où de nombreux échanges ont lieu en toute convivialité. Avec l'aide d'une interprète je présente "Tibet Normandie", ses motivations et actions passées. Très disponible M.Tashi Wangdi remercie l'association, son président et ses membres pour le travail effectué et met l'accent sur l’aspect informations des actions à mener : " Informez, Informez  ".


Pour agrémenter ce moment privilégié, M.Tenzart artiste Tibétain met en valeur sa culture en interprétant musique et chants traditionnels.


Jérôme Delattre, Association Tibet-Normandie