logo
bandeau
carte tibet

 

bouton  Le Tibet
    - Présentation
    - Actualités
    - Archives
    - Témoignages
    - Bientôt à la télé
      propagande chinoise

bouton  L'association
      - Prochaines actions
      - 
Actions récentes
    - Dans la presse
    - Œuvres humanitaires
    - Droits de l'Homme
    - Adhérer

bouton  Actions des élus
    - Parlementaires
    - Drapeaux
    - Parrainages

bouton  Tibet en Normandie
    - Bouddhisme


bouton  En savoir plus...
    - Liens internet
    - Bibliographie
    - Videos sur le net
    - Livres récents

samedi 6 octobre 2012

Parrainage de la ville de Phari (Tibet) par Amfreville la Mivoie (Seine Maritime)


Cérémonie de parrainage de la ville de Phari (Tibet) par Amfreville la Mivoie (Seine Maritime)

La conseil municipal d'Amfreville la Mivoie et son maire, Luc von Lennep, ont décidé de parrainer une ville du Tibet le 29 septembre 2010. Le 6 octobre 2012, ce parrainage a été officialisé.

C'est Phari, une ville tibétaine 
proche du Bouthan, qui a été choisie.

Voir la vidéo de cette cérémonie...

Vidéo par Yves Le Corre pour Tibet-Normandie


Discours inaugural de M. Luc Von Lennep, Maire d'Amfreville

Je voudrais tout d'abord excuser l'absence de Mme Catherine Morin-Desailly, sénatrice de Seine maritime, de M. François Loncle, député de l'Eure, et de M. Dhondup, du Bureau du Tibet, qui, retenus par des activités extérieures, regrettent de ne pas pouvoir partager ce moment important pour la défense de la cause tibétaine.

Je tiens à saluer également la présence de M. Tenzin Gyalpo, originaire du village de Phari que nous allons parrainer qui est venu de Paris où il réside actuellement pour cette occasion.

Il y a deux ans environ, Anne, résidente locale, membre de l'association Tibet Normandie a souhaité me rencontrer  pour me sensibiliser et à travers moi le Conseil Municipal et la population amfrevillaise, à la cause tibétaine. Elle m'a proposé, lors de cet entretien, d'engager la commune dans le processus de parrainage d'un village tibétain. J'ai été très attentif à ses propos, je dirais même très réceptif. Mais avant de nous engager dans cette démarche, j'ai souhaité que les élus et les Amfrevillais puissent disposer d'éléments d'informations suffisants sur ce pays, son histoire, sa culture, différents des clichés habituels qui nous sont présentés. J'ai donc demandé à Anne d'organiser une exposition avec le concours de l'association Tibet Normandie dans cette même salle en invitant la population locale à venir découvrir ce pays et à manifester son soutien à sa cause.

Devant le succès de cette manifestation, j'ai proposé au Conseil Municipal de poursuivre dans la voie du parrainage en adoptant, tout d'abord, en septembre 2010 une motion de reconnaissance des droits du peuple tibétain dans l'attente de connaître le nom du village que nous serions amenés à parrainer. Cette annonce nous ayant été faite il y a quelques mois, nous sommes réunis aujourd'hui pour officialiser ce parrainage.

Plusieurs raisons nous ont amenés à cette décision en dehors du désir très fort de pouvoir déguster à nouveau ce délicieux thé tibétain qu'Anne nous a fait découvrir lors de l'exposition locale. Tout d'abord, et je crois que c'est un élément essentiel, nous sommes sensibles au combat pacifique que mène le Dalaï Lama pour obtenir une véritable autonomie de ce qui reste de l'empire tibétain annexé par la Chine au cours des siècles. Une autonomie réelle différente du statut actuel de région autonome qui contribue à poursuivre l'éradication de sa culture traditionnelle. Comme beaucoup d'autres communes de France qui se sont engagées dans ce processus, nous voulons montrer au gouvernement chinois que nous soutenons les populations locales et que nous sommes très attachés à la préservation de leur identité culturelle, de leur langue, de leur religion, de leur patrimoine architectural et de leur environnement aujourd'hui menacés. Oui, nous sommes attachés à la liberté de ce peuple qui, au delà des conflits et des intérêts politiques, veut rester fidèle à son histoire, ses valeurs et ses traditions.

C'est le village de Phari qui a été désigné par le Bureau de France-Tibet pour ce parrainage. Ce village de 2000 habitants, situé à 4 300 mètres d'altitude, aux frontières du Bouthan et du Sikkim, est un carrefour obligé de commerce entre l'Inde et le Tibet. Ce parrainage est bien évidemment un acte symbolique, je dirai politique, car nous savons bien que les échanges entre nos deux communes sont impossibles mais nous ne manquerons pas de suivre l'évolution de sa situation en restant en contact avec l'association Tibet-Normandie.

Pour concrétiser ce parrainage, nous allons dévoiler  une plaque officielle et nous avons fait le choix de ce centre culturel pour son implantation. Choix symbolique car ce centre est aussi un lieu de partage des cultures, de découvertes et d'échanges. Dans cette même salle, ce soir à 20h30, je vous invite aussi à découvrir le film "Tibet clandestin" qui retrace le voyage d'une jeune tibétaine de 18 ans vers l'Inde à travers le massif de l'Everest pour fuir l'oppression chinoise vécue au quotidien.

Nous allons maintenant sortir sur le parvis du centre sur lequel flotte le drapeau tibétain pour découvrir cette plaque et nous nous retrouverons ensuite dans cette pièce pour l'intervention de Thierry Huyghe, de Tibet-Normandie, et le vin d'honneur.




Inauguration de la plaque commémorative en présence de M. Leroy,
 conseiller général de Seine Maritime






M.TENZIN GYALPO, natif de la ville de PHARI






Devant l'exposition sur le Tibet


Suite à cette inauguration, Projection du film Tibet Clandestin

Photos par Jérôme Delattre pour Tibet-Normandie

Nous contacter
mail

Comment adhérer ?
ag

Le Tibet à la télé
tele